Un mensuel au service
des intervenants francophones
en promotion de la santé

Numéro 330

Dans le Hainaut, un nouveau bus médical à la rencontre des exclus des soins


Médecins du Monde et ses partenaires ont inauguré récemment un nouveau bus médical dans le Hainaut. Depuis le 20 février, ce Médibus sillonne les routes de la province pour procurer une aide médicale et sociale aux personnes qui n’y ont pas ou plus accès. Une initiative qui vient répondre à une demande du secteur associatif local.

L’ONG médicale Médecins du Monde renforce cette année son ancrage wallon avec le lancement d’un projet mobile en province du Hainaut. Un Médibus qui sera ouvert à tous, avec une attention particulière portée aux personnes qui n’ont pas ou plus accès aux soins et aux services sociaux.

«Certaines personnes ne se déplacent pas dans les lieux de soins fixes, que ce soit parce que ces lieux sont trop éloignés, parce qu’elles n’ont plus confiance dans les institutions traditionnelles ou pour d’autres raisons», explique Nathalie Annez, coordinatrice du projet. «Un cabinet mobile permet de surmonter ces barrières.» L’objectif du Médibus Hainaut est de se trouver chaque semaine au même endroit, «pour que nos patients aient un lieu et un jour de référence et puissent établir un lien de confiance avec le personnel soignant.»

À Charleroi, les modifications du contexte urbain ont en effet conduit les personnes prostituées, toxicomanes, sans-abris et autres publics en situation précaire à se déplacer vers la périphérie. Un constat établi par le secteur associatif local, tout comme la dégradation du contexte socio-économique global. D’où l’intérêt de se réunir au sein d’un même projet mobile. «D’autant que les personnes que nous rencontrons présentent souvent des problématiques multiples: problèmes de logement, d’accès aux soins, de comportements à risque, etc.», renchérit Nathalie Annez. «Grâce à l’expertise de chacun, nous pourrons les prendre en charge de manière globale et optimale.»

Forte de son expérience bruxelloise – où le Médibus va à la rencontre des plus exclus depuis déjà trois ans -, Médecins du Monde a donc décidé d’élargir son action dans la province du Hainaut, grâce aux partenariats avec des associations et services locaux. À Charleroi, cinq se sont lancés dans l’aventure: Entre 2 Wallonie, le CPAS de Charleroi (Carolo Rue), le Relais Santé de Charleroi, l’asbl SIDA IST Charleroi Mons et Le Comptoir.

«Le projet est vraiment pensé pour et avec nos partenaires», précise Nathalie Annez. «Nous voulons nous rendre en dehors du centre-ville pour rentrer en contact avec cette partie de la population de plus en plus isolée.»

Dans le bus, les patients auront non seulement accès à des soins infirmiers, mais aussi à des dépistages rapides (VIH, hépatite C, syphilis) et à du matériel d’injection stérile. Ils pourront aussi être réorientés et accompagnés vers les services médicaux, sociaux ou juridiques adéquats, selon leur situation.

Le projet Médibus Hainaut est soutenu par la Région wallonne et la Loterie nationale.

×
×