Un mensuel au service
des intervenants francophones
en promotion de la santé

Numéro 342

Du nouveau sur www.jeunesetalcool.be


Le Groupe « Jeunes, alcool & société » , composé de plusieurs associations actives dans le secteur de la jeunesse, de la santé, des assuétudes et de l’éducation3, s’est donné pour mission de promouvoir une consommation d’alcool responsable et prudente. L’attention porte particulièrement sur la relation entre les jeunes et l’alcool, dont la consommation est toujours acceptée et souvent encouragée.

Désormais, le site web du groupe - http://www.jeunesetalcool.be - propose deux nouvelles fonctionnalités sur son site web:

  • le signalement d’une publicité ou d’une pratique commerciale liée à l’alcool qui semble poser problème, afin de permettre au groupe d’appuyer son plaidoyer concernant la réglementation de la publicité et du marketing des boissons alcoolisées.

  • Une marque de soutien, pour les associations, groupements et fédération, une ou plusieurs des huit revendications fondatrices du groupe. Leur signature apparaît ensuite lorsque les réflexions correspondantes sont abordées par « Jeunes, alcool & société ».

 

L’action du Groupe est fortement axée sur trois points1:

• « La publicité, qui se montre toujours aussi agressive et dont les limites se basent sur une convention privée largement insuffisante. Les boissons alcoolisées restent ainsi le seul psychotrope pour lequel il est autorisé de faire de la publicité. Une pratique que le groupe voudrait voir interdire par les autorités publiques. »

• « La législation, trop méconnue et peu claire pour les consommateurs mais aussi pour les commerçants, qui ont du mal à la mettre en pratique. « Jeunes, alcool & société » propose donc de simplifier la lecture de la loi en associant aux limites d’âge des limites de degrés d’alcool permis, ainsi qu’en autorisant aux parents à servir de l’alcool à leurs enfants (ce qui est jusque maintenant interdit) dans le but de leur donner un rôle dans l’éducation des jeunes par rapport à leur consommation. »

• « La prévention, qui ne dispose que d’une toute petite partie du budget « drogues » en Belgique, avec seulement 1,24 % des 975 millions d’euros mis à disposition par l’État en 2011. Elle est pourtant essentielle à la bonne compréhension de la législation. »

 

Les 8 propositions2 de « Jeunes, alcool & société » sont :

  1. supprimer la publicité pour les produits alcoolisés ;

  2. clarifier et simplifier la loi ;

  3. renforcer structurellement l’éducation, la prévention et la réduction des risques ;

  4. dépénaliser l’apprentissage parental ;

  5. créer un conseil fédéral de la publicité ;

  6. rendre l’eau gratuite dans l’Horeca ;

  7. obliger l’étiquetage nutritionnel sur les boissons alcoolisées ;

  8. découpler la publicité alcool des espaces de campagnes de prévention sur les médias publics.

  1. Consultez « Un vrai Plan national alcool (PANA) sinon rien », Jeunes, alcool & société : http://www.jeunesetalcool.be/wp-content/uploads/2016/10/Dossier-presse-JAS-2016.pdf

  2. A approfondir ici: http://www.jeunesetalcool.be/wp-content/uploads/2017/08/Argumentaire-JA-2017.pdf

  3. Infor-Drogues, Citadelle, Jeunesse & Santé, Latitude Jeunes, Modus Vivendi, le Conseil de la Jeunesse, La Ligue des Familles, Prospective Jeunesse, les Scouts, R.A.P.I.D, Univers Santé et Question Santé

×
×