Un mensuel au service
des intervenants francophones
en promotion de la santé

Numéro 305

Le budget santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2013


Voici notre traditionnel récapitulatif des engagements financiers de la Communauté française en matière de santé. Que nous disent les chiffres de l’an dernier?

Le tableau indique outre les montants des divers engagements la part que chaque programme représente par rapport au budget global. Les dépenses sont en très légère augmentation par rapport à l’année précédente, passant de 43.038.000 à 43.065.000 euros.

Les dépenses en 2013

Programme

Nature

Contenu

2013

 

En % du budget global

Programme 0

Subsistance

Fonctionnement conseil et commissions d’avis, réunions, enquêtes…

48.000

0,1%

Programme 1

Interventions diverses

Accords de coopération et dotation à l’Académie royale de médecine

131.000

0,3%

Programme 22

Médecine préventive

Contrôle médico-sportif

552.000

1,3%

Programme 24

Prévention et promotion santé

 

15.674.000 répartis comme suit :

36,4%

 

 

Dépistage

69.000

0,16%

 

 

Vaccination

6.942.000

16,1%

 

 

Assuétudes

1.381.000

3,2%

 

 

EVRAS et sida

2.583.000

6%

 

 

Cancer

1.406.000

3,3%

 

 

Cardiovasculaire

668.000

1,55%

 

 

Tuberculose

1.203.000

2,8%

 

 

Traumatismes et sécurité

277.000

0,64%

 

 

Subventions diverses pour mise en œuvre du PCO

1.081.000

2,5%

 

 

Subventions aux pouvoirs locaux pour mise en œuvre de projets de promotion de la santé

0

0%

 

 

Dépenses patrimoniales

64.000

0,15%

Programme 25

Divers

 

6.213.000 répartis comme suit :

14,4%

 

 

Dépenses de toute nature

610.000

1,4

 

 

Organismes agréés (CLPS et SCPS)

3.287.000

7,6%

 

 

Divers projets, problématiques émergentes

375.000

0,9%

 

 

Programmes locaux

520.000

1,2%

 

 

Dépistage maladies métaboliques

945.000

2,2%

 

 

Dépistage surdité néonatale

438.000

1%

 

 

Institut scientifique de santé publique

38.000

0,08%

Programme 3

Promotion de la santé à l’école

 

20.447.000

47,5%

Total général

 

 

43.065.000

 

100%

Grandes tendances

Entre 2010 et 2012, l’enveloppe globale a augmenté de près de 3 millions d’euros, au bénéfice de la promotion de la santé/médecine préventive comme de la promotion de la santé à l’école (PSE). En 2013 par contre, nous observons une certaine stabilité.

La vaccination conforte sa place de poste le plus important, et de loin, pour près de 44,3% du total (hors PSE). Cela concerne la gestion de la politique vaccinale de la Communauté française, et aussi (surtout) la participation de la Fédération au coût de l’achat des vaccins.

Dotations à plus de 100.000 euros

Impossible de citer ici toutes les initiatives, permanentes ou ponctuelles, soutenues par la Communauté française dans le cadre de son budget ‘santé’.

Par convention, nous avons sélectionné celles dotées de 100.000 euros ou plus. Cela donne une idée des démarches sur lesquelles la Communauté porte un effort particulier. Il s’agit pour la plupart de programmes pluriannuels (2, 3 ou 5 ans).

Fait marquant : il s’agit de la même liste que l’année précédente, ce qui confirme un certain immobilisme depuis l’annonce de la réforme du ‘code de la santé’ dans un premier temps et celle du transfert de compétences aux régions ensuite. Frilosité des pouvoirs publics, découragement des opérateurs dans une période de forte incertitude? Cela a sans doute joué…

Financement du ‘dispositif permanent’

10 centres locaux de promotion de la santé, et 4 services communautaires.

Assuétudes

Observation toxicomanies (Eurotox) - Aider les jeunes dans leurs consommations (Citadelle/Canal J) - Prévention des conduites à  risque (Centre de santé mentale du CPAS de Charleroi) - Programme pluriannuel d’Infor-Drogues - Programme pluriannuel de Prospective Jeunesse.

Prévention sida et éducation sexuelle et affective

Prévention à destination des hommes prostitués (Alias) - Espace P - Ex Aequo - Modus Vivendi - Observatoire du sida et des sexualités - Plate-forme prévention sida - SIREAS (migrants) - SES Huy - Fédération laïque des centres de planning - ARAPH-FUNDP.

Cancer

Dépistages du cancer du sein et du cancer colorectal - dotation au Registre du cancer.

Cardiovasculaire

Promosanté et médecine générale - Coordination Éducation Santé - Réseau Santé diabète- FARES (prévention tabac à destination des jeunes).

Tuberculose

Frais de fonctionnement du FARES et de ses unités de secteur.

Traumatismes

Éduca-Santé.

Études, recherches, et subventions en relation avec le PCO

Lutte contre les inégalités de santé (Fédération des maisons médicales) - revue Éducation Santé (ANMC, notre publication représente 0,35% du budget ‘santé’) - promotion de la santé et inégalités: échange de savoirs (Cultures & Santé) – Médiathèque - formations en promotion de la santé (Repères) - Outilthèque santé (UNMS).

Autres

Dans les marchés de service se trouve le financement de l’Institut de santé publique pour la participation de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’Enquête nationale de santé par interview (les résultats de l’édition 2013 sont en cours de publication).

Et pour le futur…

L’année qui s’achève sera la dernière pour laquelle nous espérons pouvoir vous fournir courant de l’année prochaine une ventilation des dépenses de santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2015, la Région wallonne et la COCOF en Région de Bruxelles-Capitale prendront le relais, y compris en assurant la liquidation des subsides aux opérateurs et le financement du dispositif ‘permanent’ des Services communautaires et des Centres locaux, qui vivra ses derniers moments sous sa forme actuelle.

Les deux régions se sont mises d’accord pour intervenir financièrement à raison d’1/3 pour Bruxelles et de 2/3 pour la Wallonie.

×
×