Novembre 2005 Documentation

Les vaccins sont l’un des plus grands progrès de la médecine et de la santé publique. Ils permettent d’éviter des souffrances, des incapacités et plus de deux millions de décès par an (2003). Toutefois, en raison des succès de la vaccination, certaines maladies ne sont plus perçues comme des menaces et des groupes remettent même en question l’utilité de vacciner. Ces dernières années, on a vu apparaître sur Internet des sites donnant des informations partiales, trompeuses et alarmantes sur la sécurité des vaccins, rendant plus difficile l’identification des sources fiables d’information.
Reconnaissant ces problèmes et à la demande pressante de gouvernements, de grandes organisations non gouvernementales et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’OMS a mis en place en 2003 le projet ‘Réseau pour la sécurité des vaccins’.
‘Ce réseau a été créé pour faciliter l’accès des autorités de santé publique, des professionnels de la santé et du grand public à des informations fiables sur la sécurité des vaccins’, explique le Dr Philippe Duclos , expert médical, qui dirige à l’OMS le Projet prioritaire pour la sécurité des vaccinations .
L’un des acteurs essentiels du projet est le Comité consultatif mondial sur la sécurité des vaccins (GACVS), créé par l’OMS en 1999 pour intervenir rapidement, efficacement et avec toute la rigueur scientifique voulue en cas de problèmes de sécurité vaccinale d’envergure mondiale.
En ce qui concerne l’information, le Comité consultatif a retenu quatre critères de qualité ayant trait à la crédibilité, au contenu, à l’accessibilité et à la présentation. Pour respecter les critères de crédibilité et de contenu, les sites doivent clairement indiquer leur finalité, qui en est propriétaire, leurs sources d’informations, les sponsors, donner des coordonnées pour les contacter, avoir instauré une politique de protection des données et fournir une quantité suffisante d’informations de qualité.
Depuis le début de l’évaluation des sites en décembre 2003, le Comité a reconnu que 23 sites d’information sur la sécurité des vaccins satisfaisaient aux critères de crédibilité et de contenu qu’il a définis et les a donc acceptés dans le Réseau pour la sécurité des vaccins. La liste de ces sites est sur : http://www.who.int/immunization_safety/safety_quality/approved_vaccine_safety_websites/en/ . On trouvera sur ces sites des informations en anglais, néerlandais, français, allemand, italien et espagnol.
L’inscription d’un site dans cette liste ne signifie pas pour autant que l’OMS en a approuvé le contenu. Les sites commerciaux ne peuvent pas faire partie du Réseau pour la sécurité des vaccins.
D’autres sites sont en cours d’examen. Pour atteindre une couverture mondiale, le projet a pour priorité d’intégrer à l’avenir des sites publiant des informations dans d’autres langues que l’anglais et issus de toutes les régions du monde.
Ceux qui souhaitent faire partie du Réseau peuvent prendre contact, au département OMS Vaccination, vaccins et produits biologiques à Genève, avec Philippe Duclos, courriel: duclosp@who.int ou avec Alison Delo, Responsable administrative, courriel: deloa@who.int.
Communiqué de l’OMS du 10 mai 2005