Un mensuel au service
des intervenants francophones
en promotion de la santé

Numéro 261

Vaccination contre la grippe saisonnière 2010-2011


Les chiffres d’incidence de la grippe varient d’année en année. En moyenne, 5 à 10% de la population est touchée par l’infection durant une épidémie. Il est toutefois impossible de prévoir la gravité et le nombre de personnes infectées lors d’une épidémie.
Un exemple récent : durant la saison 2009-2010, le nombre de personnes touchées par la grippe saisonnière a été particulièrement faible. Auparavant, notre pays avait enregistré environ 200.000 cas de contamination par le fameux virus pandémique A(H1N1), un chiffre sans doute en-dessous de la réalité. Autre fait marquant, là où la grippe saisonnière cause habituellement 1.000 décès, surtout parmi les personnes âgées, la grippe pandémique n’a provoqué que quelques dizaines de morts en Belgique (dont une vingtaine attribuables à coup sûr au virus A(H1N1)), essentiellement des enfants et des adultes jeunes.
La situation très favorable de la saison précédente était donc vraiment atypique.
Cette année, on en revient à un schéma plus classique, avec quelques nuances. La vaccination est recommandée aux personnes qui courent un risque accru de complications si elles contractent la grippe. En raison de la circulation du virus A(H1N1), une attention particulière est portée aux femmes enceintes, qui ont été plus spécifiquement touchées lors de la pandémie de l’an dernier. En outre, comme chaque année, les personnes de plus de 65 ans, les malades chroniques, les personnes susceptibles d’en contaminer d’autres (entourage familial, tous les professionnels de santé) sont aussi concernés.
Pour toutes les infos sur la grippe et la campagne 2010-2011, vous pouvez consulter le site http://www.vacc.info . Vous y trouverez les réponses aux questions habituellement posées sur le sujet, ainsi que des interviews de professionnels de la santé.

×
×