Un mensuel au service
des intervenants francophones
en promotion de la santé

Numéro 166

Vers une vie sans tabac


La Fédération des maisons médicales propose des formations tabac dans la relation individuelle et dans l'animation d'un groupe
Le tabac fait partie de la réalité quotidienne de beaucoup de patients et de pas mal de soignants, tant dans les maisons médicales que pour toutes les professions de santé… Nous nous sentons d'ailleurs souvent impuissants, découragés, abattus de reparler une fois encore d'une matière complexe et d'un comportement si difficile à changer.
L'année dernière, la Fédération des maisons médicales a testé une formule nouvelle pour préparer et aider des groupes de patients à arrêter de fumer s'ils le souhaitent. L'originalité de cette démarche -déjà expérimentée dans d'autres pays et d'autres publics- est de ne plus se centrer sur le tabac, mais bien sur les personnes qui le consomment, et prioritairement pour des femmes de milieux sociaux précarisés.
Au terme de cette formation, les quatre équipes qui y ont participé se sentent capables de proposer à leurs patients un accompagnement en groupe (on se sent plus fort et mieux soutenu dans un groupe amical) autour des questions liées au tabac: le stress, l'alimentation, le poids, la respiration, la dépendance, le bien-être, etc. Cette méthode permet de mettre en place des relations non culpabilisantes et responsables renforçant l'estime de soi des participants. Ceux-ci pourront ensuite envisager d'arrêter de fumer dans un futur proche ou pas.
Cette année 2002, nous reprenons cette formation d'accompagnement des patients tabagiques que nous proposons selon deux modalités complémentaires:

Première partie - formation à l'accompagnement du patient dans la relation individuelle


Comment intégrer la dimension "tabac" dans les relations que nous avons déjà avec les patients?
- osons parler du tabac;
- faire émerger les motivations du patient à un changement possible;
- soutenir ces motivations;
- informer le patient: la dépendance à la nicotine, les moyens d'avancer;
- les croyances des soignants à propos du tabac;
- les croyances des patients;
- le stress, l'alimentation, le contexte, les habitudes de la vie avec le tabac;
- le contrat thérapeutique et le plan de traitement;
- la conduite du sevrage tabagique.

Deuxième partie - mise en route d'un groupe de personnes désireuses d'arrêter de fumer


- information sur le tabac (rappel et résumé de la première partie);
- préparation de la mise sur pied d'un groupe de personnes désireuses d'arrêter de fumer;
- adhésion de son équipe professionnelle à ce projet;
- découverte et utilisation d'outils pour parler du tabac dans un groupe;
- définir et construire son propre projet;
- partage d'expériences avec des personnes-ressources extérieures.
Cette formation est fondée sur les principes d’éducation des adultes: les gens peuvent faire des choix à la lumière de leur propre expérience; l’apprentissage doit se faire dans un cadre détendu, amical et accueillant. Il doit dans la mesure du possible, se fonder sur l’expérience, «le vécu des participants» et non sur la théorie. L’utilisation du langage écrit doit être réduite au minimum.
Le programme part du principe que la dépendance au tabac est influencée par le contexte social de la personne.
Il vise à sensibiliser les femmes et leur entourage se trouvant dans des conditions précaires et de pauvreté à une approche globale de la santé. Ces personnes pourront apprendre des techniques leur permettant de modifier leurs comportements de santé, d’arrêter éventuellement de fumer ou de réduire leur consommation de tabac quand elles se sentiront prêtes et accompagnées par "leurs" soignants qu'elles connaissent déjà.

Le programme


Cette formation, étalée sur 6 mardis de février à octobre 2002, souhaite développer chez les professionnels de la santé leurs ressources et compétences en matière d’aide et d’accompagnement à l’arrêt du tabac. Ce souci est présent tant dans la première partie (les 3 premiers mardis) centrée sur l'accompagnement individuel des patients que dans la seconde sur la mise en place de groupes de patients (le cycle du fumeur, le sevrage tabagique, la gestion des symptômes du manque, la gestion du stress, des activités corporelles, des massages, des activités « souffle » ou diététique…).
Formateurs: Axel Roucloux , kiné licencié en éducation pour la santé, expérimenté dans plusieurs programmes "tabac"; Jean Laperche , médecin généraliste licencié en éducation pour la santé et d'autres experts sollicités ponctuellement suivant les besoins des participants: le Dr Galanti, tabacologue de renom, un kiné, une diététicienne, etc.
Public - cible de la formation : les maisons médicales et les professionnels de la santé intéressés par ces difficiles questions d'aide à l'accompagnement et à la préparation de l'arrêt du tabac.
Contenu de la formation : les trois premiers mardis aborderont le tabac, la dépendance à la nicotine et les techniques de sevrage dans la relation individuelle. Les mardis suivants seront centrés sur la communication en groupe avec les patients, les messages positifs en promotion de la santé, la mise en route des groupes de patients, l'adhésion des collègues au projet et le contrat thérapeutique.
Les participants qui s'engagent dans la seconde partie devront avoir suivi également la première. Nous leur demanderons à ce moment d'inviter des patientes fumeuses à constituer un groupe d'environ 10 personnes qui se réunira 6 x 2 heures dans une ambiance amicale. Les participantes prioritaires de ces groupes sont les femmes des milieux précarisés. Le suivi de la dynamique mise en place dans ces groupes et à l'intérieur des équipes sera assuré par les organisateurs lors de deux demi-journées ultérieures.
Modalités de travail : en groupe dans une dynamique participative, suivant la tradition des maisons médicales! Pour chaque maison médicale participante, nous demandons que ce soient les deux mêmes personnes qui puissent participer à toute la formation des 6 mardis. Cette formation sera accréditée et évaluée par les chercheurs d'AEP.
Où et quand ? au domaine provincial d'Hélécine (accès aisé par l'autoroute Bruxelles - Liège, sorties 26 ou 27) les mardis 26 février, 12 mars et 16 avril 2002 pour la première partie et les mardis 17 septembre, 01 octobre et 22 octobre 2002 pour la seconde partie, toute la journée de 9h30 à 16h. Une petite restauration est disponible au bistrot du coin: 6 euros.
Prix : une demande de subsides est introduite au Ministère de la Région wallonne et ces formations seront donc gratuites. De plus, les équipes qui mettront en place un groupe de patientes pendant la formation recevront un soutien financier spécifique.
Le nombre de participants est limité. Ne tardez pas à vous inscrire à la Fédération des maisons médicales: tél.: 02-514 40 14; fax: 02-514 40 04, courriel: agir.prevention@fmm.be.

×
×