Avril 2021 Par Fondation Roi Baudouin Acteurs

En 2020, le Fonds Dr. Daniël De Coninck a rapidement répondu aux SOS des prestataires de première ligne qui demandaient un soutien afin de pouvoir agir vite. Une enquête auprès des 365 organisations soutenues montre ce que le soutien leur a permis de faire et quelles sont les leçons tirées pour l’avenir.  Ce rapport nous montre bien ce qu’accomplissent les pionniers lorsqu’on leur accorde un peu d’air.

[extrait de la publication]

Les crises sont des catalyseurs de changement. La pandémie de coronavirus ne fait pas exception à la règle. Elle a continuellement et durablement (re)modelé les soins primaires belges. Entre autres sur quatre plans :

  • Les nombreuses disciplines actives en première ligne* se sont rapprochées. L’heure est désormais à la collaboration.
  • Par ailleurs, la digitalisation a investi les relations avec les patients et les clients, et la numérisation interne a, à son tour donné un élan supplémentaire à la collaboration mutuelle.
  • Tout ceci concourt à une évolution des soins primaires vers des soins communautaires intégrés (Integrated Community Care).
  • Les soins primaires sont également devenus plus prévoyants : ils se constituent des réserves et apprennent à réagir aux crises inattendues.

Il n’y a pas que les hôpitaux qui méritent des applaudissements. Le coronavirus a dopé les soins communautaires intégrés.

Retrouvez la publication complète: Rapport « Ce que la première ligne a découvert durant la première vague de covid: en mode collaboratif et digital, ça fonctionne mieux! », G. Tegenbos, Fondation Roi Baudoin, 2021