juillet 2022 Par Fédération bruxelloise de Promotion de la Santé (FBPSanté) Politique
logo fbpsante

Introduction


En 2021, la Fédération Bruxelloise de Promotion de la Santé a entamé un travail de réflexion au sein du GT bureau politique1 avec certain·es de ses membres afin de réaliser un plaidoyer pour la promotion de la santé à Bruxelles.

Le Groupe de travail Bureau politique tient le rôle d’intermédiaire entre la Fédération, les cabinets politiques et les administrations. Il permet à la FBPSanté de faire remonter les besoins du secteur et de rencontrer les politiques sur une base concertée. Il est constitué d’une partie des 43 institutions membres qui composent la Fédération. Les groupes de travail au sein de la Fédération se veulent les plus représentatifs possible de la diversité présente au sein du secteur que ce soit par les thématiques traitées, les champs d’action couverts ou même les pratiques menées.

Cette diversité est une nécessité dans un travail de plaidoyer qui ambitionne de représenter le mieux possible l’ensemble du secteur de la promotion de la santé.

Contexte et origine du plaidoyer

La production de ce plaidoyer sur le secteur de la promotion de la santé à Bruxelles émane de différentes préoccupations présentes au sein du secteur. En effet, à l’aube de nouvelles politiques social-santé à Bruxelles, le secteur de la promotion de la santé s’interroge sur la place qu’il occupera dans le nouveau paysage institutionnel ainsi que sur les articulations qui seront faites avec l’ensemble des autres politiques publiques.

Il a donc été décidé collectivement de (re)lancer le GT bureau politique afin de travailler ensemble à la façon la plus optimale de transmettre ces différentes inquiétudes et besoins du secteur et ce, afin de créer davantage de ponts entre le secteur de la promotion de la santé, les administrations ainsi que les représentant·es politiques.

Le groupe de travail s’est donc proposé comme mandat la rédaction de ce plaidoyer qui a, par après, été validé par l’assemblée générale de la Fédération. Le travail de rédaction a été entamé début de l’année 2022 et le plaidoyer a pu prendre forme au fil des réunions du groupe de travail.

Dans la phase finale de rédaction du plaidoyer, le GT bureau politique a pu également compter sur l’aide précieuse de la concertation des services piliers qui regroupe l’ensemble des services supports COCOF de promotion de la santé.

Le plaidoyer en lui-même

Le Plaidoyer pour la promotion de la santé à Bruxelles se décline en deux supports distincts mais complémentaires : un dépliant de présentation ainsi qu’un document de synthèse.

En ce qui concerne le dépliant, il a été décidé de suivre une ligne de conduite qui permettrait d’expliciter aisément les différents enjeux de santé qui existent et qui sont propres à Bruxelles, la façon dont le secteur est constitué, les différents atouts du secteur de la Promotion de la santé – que ce soit pour les Bruxellois·es ou pour les professionnel·les de la santé et du social – et les différentes demandes que portent le secteur.

Le support de synthèse, quant à lui, présente de façon plus concise les raisons d’être de ce plaidoyer, les missions, champs d’action, thématiques et pratiques porté·es par le secteur.

Finalement, on retrouve au sein des deux supports les 9 recommandations émises par le secteur à destination des représentant·es politiques et qui permettraient d’assurer un ancrage solide et pérenne de la promotion de la santé dans le paysage politique social-santé à Bruxelles.

Les 9 recommandations pour un ancrage solide et pérenne de la promotion de la santé dans le paysage politique social-santé bruxellois

1. Reconnaitre et inscrire le secteur de la promotion de la santé au cœur du dispositif social santé bruxellois.

2. Faire de la promotion de la santé un label de qualité soutenu par l’ensemble des politiques publiques.

3. Que la Région se donne et requière les moyens de ses ambitions en assurant le financement pérenne, structurel et suffisant du secteur de la promotion de la santé et donc d’opérateur·trices expert·es en promotion de la santé.

4. Octroyer une juste place aux spécificités des publics bruxellois par des interventions adaptées en promotion de la santé, tant collectives qu’individuelles, visant l’émancipation de la population et l’action structurelle sur les environnements.

5. Permettre à tout projet bruxellois (régional, communal ou local) d’élaborer un partenariat avec des acteur·trices du secteur de la promotion de la santé en dégageant des ressources à cet effet.

6. Veiller à l’opérationnalisation et à l’articulation concrète de l’ensemble des politiques social-santé avec le Plan bruxellois de promotion de la santé.

7. Garantir une autonomie d’action sur secteur de promotion de la santé, assurer son déploiement ainsi que la cohérence avec l’ensemble des politiques publiques oeuvrant en faveur de la santé aux différents niveaux de pouvoir et dans divers domaines de compétences (Fédéral, Région bruxelloise, COCOF, COCOM, VGC, FWB, Région wallonne).

8. Renforcer l’approche de promotion de la santé au sein de la première ligne, en contact avec la population, afin de mieux articuler promotion de la santé, prévention et soin.

9. Donner au secteur de la promotion de la santé les moyens d’ancrer son expertise et de poursuivre un travail de qualité pour répondre aux nouveaux défis et rayonner.

Et ensuite ?

Ce plaidoyer a pour vocation d’être porté et soutenu par le secteur auprès des différent·es représentant·es politiques et des administrations afin de faire (re)connaître le travail du secteur, sa plus-value et ses demandes mais aussi de faire entendre les différentes recommandations qui permettent d’ancrer la promotion de la santé au cœur du dispositif social-santé bruxellois.

Le plaidoyer se veut également être à destination de toute personne intéressée par le secteur bruxellois de promotion de la santé. Pour que ce plaidoyer ait le rayonnement escompté, nous comptons également sur vous pour le lire et le relayer autour de vous !  

Le Plaidoyer est disponible en ligne sur le site de la FBPSanté à l’adresse suivante : www.fbpsante.brussels.

Il est également disponible en format papier sur demande à l’adresse suivante : coordination@fbpsante.brussels

[1] Les membres du GT bureau politique sont : Caroline Rasson (Fonds des affections respiratoires asbl), Marie-Pascale Minet (Fédération des Maisons Médicales et des collectifs de santé francophones asbl), Lucia Casero (Eurotox asbl), Olivier Balzat (Question santé asbl), Frédérique Déjou (Les Pissenlits asbl), Bruno Vankelegom (Forest Quartier Santé asbl), Thierry Martin (Plate-forme Prévention Sida asbl)